Supervisory authorities

CNRS UR1

Search




Home > In the headlines

Radwan recieved the 2nd Foundation Rennes 1 PhD Award

published on , updated on

JPEG

Radwan Chahal a reçu le 2ème prix de thèse de la Fondation Rennes 1 pour son travail sur le développement d’un capteur optique en fibres de verre de chalcogénure dopées terres rares appliqué à la surveillance du stockage géologique du CO2. Ce travail de thèse s’inscrit dans une thématique de captage et stockage du CO2 émis par les usines. L’intérêt est de pouvoir stocker le CO2 sous terre pour ensuite le transformer en gaz combustible, comme le méthane, afin de s’en servir comme source d’énergie. Il est nécessaire de surveiller en permanence les sites de stockage pour assurer une certaine sécurité et prévenir d’éventuelles fuites qui pourraient polluer les sols environnants.

Actuellement, aucune méthode de détection ne permet de surveiller en temps réel les sites de stockage en profondeur. C’est tout l’intérêt de ce travail de thèse qui, au travers de la fabrication de fibres optiques dopées, a montré des résultats de détection de CO2 très encourageants lors d’une campagne de mesures en conditions réelles. Un transfert de technologie avec la société IDIL Fibres Optiques est actuellement en cours et vise à commercialiser le capteur optique à CO2 pour faire de la surveillance de stockage de CO2 en temps réel.

Ces recherches ont été menées au sein de l’équipe Verres & Céramiques de l’Institut des Sciences Chimiques de Rennes sous la direction de Bruno Bureau et Virginie Nazabal grâce à un financement de l’ADEME et du BRGM. Radwan Chahal effectue actuellement un post-doc à l’Université des Sciences et Technologie de Trondheim (NTNU) en Norvège.