Institut des Sciences Chimiques de Rennes

Nos tutelles

CNRS UR1 ENSCR INSA

Rechercher




Conférences ISCR

Accueil > Actualités

Chem2 : a non-profit open-access chemistry journal just launched

publié le

Chem2 : a non-profit open-access chemistry journal just launched

Chem2 : a non-profit open-access chemistry journal just launched by B. Le Guennic and colleagues from the University of Barcelona

Avec quelques collègues barcelonais, Boris Le Guennic (Institut des Sciences Chimiques de Rennes - CTI) a créé récemment l’association Science2 (http://www.sci2.org) qui a pour vocation à proposer une alternative aux 2 visions actuelles de l’édition scientifique (en chimie, en particulier), à savoir d’un côté, les journaux de type ACS, RSC, etc… qui sont « gratuits » pour les auteurs mais dont les coûts d’accès demandés à nos institutions sont de plus en plus élevés et dans certains cas prohibitifs et de l’autre les journaux « open-access » pour lesquels la publication est payante (souvent très cher) et qui a surtout pour but d’enrichir les maisons d’édition. Avec la création de cette association (à but non lucratif), leur idée est de remettre le chercheur au centre du processus (tout en conservant la revue par les pairs — qu’ils pensent nécessaire — contrairement aux approches de type Arxiv ou Chemrxiv).

Ils viennent de lancer leur premier journal Chem2 (http://www.chem2.org)
L’idée est d’en faire un journal de chimie généraliste de haut niveau (du niveau de Chem. Eur. J.) sur un modèle «  open-access  » mais où les frais de publication (Article Processing charge, APC), peu élevés, seront reversés aux scientifiques sous forme de bourses (en particulier des travel grants pour aider les jeunes chercheurs à aller présenter leur travaux dans des congrès internationaux).

Leur proposition a déjà reçu un écho favorable de la part de nombreux collègues qui ont intégré les boards (http://www.sci2.org/the-association...) ou qui ont soumis un article pour le premier numéro de Chem2 qui devrait voir le jour très rapidement.

Si vous trouvez l’initiative intéressante et pertinente, n’hésitez pas à le leur faire savoir, et à contribuer en soumettant des articles et à en faire la promotion la plus large possible.